Emmanuel Macron dérangé par les « affrontements dans son camp » : ce petit commentaire de François Bayrou

Soutien d’Emmanuel Macron pour 2022, François Bayrou a pris sa défense face à Ruth Elkrief sur LCI. Et il a glissé un petit commentaire laissant entendre que tout ne se passe pas forcément bien chez LREM.

Emmanuel Macron n’est pas encore candidat à sa réélection. Mais dans son camp, et parmi ses plus célèbres soutiens, on croit dur comme fer qu’il se lancera bientôt dans la course. « Je suis un soutien du président de la République et je crois qu’il se représentera », avait déjà déclaré François Bayrou, en mai dernier, sur France Inter. Le président du MoDem a renouvelé son soutien sur LCI ce lundi 4 octobre et a pris la défense du chef de l’État, décrit comme un « diviseur » par l’opposition. « C’est une erreur de jugement. (…) Il déteste entretenir les affrontements, y compris dans son propre camp. Et ça arrive assez souvent… », a répondu le maire de Pau à la journaliste Ruth Elkrief.

Selon Ruth Elkrief, les adversaires politiques d’Emmanuel Macron l’accusent d’être « quelqu’un qui a monté les Français les uns contre les autres ». Selon François Bayrou, il est tout l’inverse. « Ça n’est pas comme ça qu’il est. (…) Il a l’idée que sa mission va permettre aux Français d’avoir des raisons de vivre ensemble. C’est ça le socle », a-t-il assuré.

🔴🗣️ @EmmanuelMacron "déteste entretenir des affrontements, y compris dans son camp. Il a, de sa mission, l'idée qu'elle va permettre aux Français d'avoir des raisons de vivre ensemble : c'est ça, le socle" : François @bayrou dans #RuthElkrief2022 | @ruthelkrief cc @MoDem. pic.twitter.com/EdOWQKNlJ0

Le socle, ce serait donc le vivre-ensemble. Et François Bayrou en est persuadé, ce sera encore au cœur de la future campagne d’Emmanuel Macron. « Si vous laissez aller les choses dans un pays, qu’est-ce qui l’emporte ? La haine, la détestation, la stigmatisation… On cible celui-ci ou celle-là, depuis la cour de récréation jusqu’aux enceintes politiques », a-t-il ajouté.

François Bayrou en froid avec Édouard Philippe ?

Face à Ruth Elkrief, François Bayrou ne s’est pas éternisé sur la question des « affrontements » au sein du camp Macron. Lui-même ne serait pas étranger à ces élucubrations. Selon Le Parisien, il ne s’entendrait pas très bien avec un autre grand soutien d’Emmanuel Macron : Édouard Philippe. Le maire du Havre a été investi d’une mission par le chef de l’État : construire les fondations de 2022. Mais c’est 2027, échéance que semble viser Édouard Philippe, qui poserait problème à François Bayrou.

En coulisses, le président du MoDem aurait ainsi confié à des proches voir clair dans le jeu d’Édouard Philippe qui ne travaillerait pas pour la réussite d’Emmanuel Macron, mais bien pour la sienne. « Ça me fait sourire, on n’est pas des naïfs. On voit bien que tout cela n’est motivé que par un seul projet, une seule ambition : préparer sa propre candidature en 2027 », aurait-il ainsi dit selon Le Parisien.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Capture d’écran – LCI

Autour de

Source: Lire L’Article Complet