Diana : Hasnat Khan, son grand amour, règle ses comptes

Hasnat Khan, qui a partagé la vie de la princesse Diana pendant 2 ans, est sorti de son silence pour dénoncer les manipulations du journaliste Martin Bashir. Celui-ci est derrière l’interview vengeresse de la princesse de Galles, en 1995.

A propos de

  1. Hasnat Khan

  2. Diana Princesse de Galles

C’est une interview qui a marqué le monde entier et qui fait toujours parler d’elle. En novembre 1995, Diana accordait un grand entretien à Martin Bashir dans l’émission Panorama, diffusée sur la BBC. Cette interview vengeresse, truffée de confessions intimes, a précipité son divorce avec Charles, et a fait sortir la reine Elizabeth II de ses gonds. Les mots de la mère de William et Harry ont surpris, mais voilà que fin 2020, des révélations étonnantes ont été faites par le frère de Diana, Charles.

Le frère de celle qui était surnommée “la princesse des coeurs” a assuré dans une lettre incendiaire et qui a été diffusée dans la presse que le journaliste Martin Bashir avait manipulé Diana, lui faisant croire que ses collaborateurs monnayaient des infos sur sa vie privée et en l’incitant à dire du mal des Windsor et de l’institution monarchique. Après le tollé provoqué par les accusations de Charles Spencer, c’est Hasnat Khan, qui a été l’amant de Diana entre 1995 et 1997, qui fait parler de lui et qui accuse Martin Bashir d’avoir des méthodes peu déontologiques.

“Je ne lui faisais pas confiance”

Après 12 ans de silence, Hasnat Khan a donc accordé une interview au Daily Mail, n’hésitant pas à dire tout ce qu’il pense de Martin Bashir et de ses méthodes controversées. Le chirurgien s’est souvenu d’une entrevue avec le journaliste, qui s’était montré “agressif” et qui n’hésitait pas à lui poser des questions intimes. “Il m’a posé des questions très directes et personnelles sur Diana et moi. Le mariage, la cérémonie… Que des questions intimes,” a-t-il expliqué. Et d’ajouter : “J’étais embarrassé, d’autant plus que je ne connaissais pas Diana depuis très longtemps. J’étais en colère de la façon dont il s’adressait à moi.

Hasnat Khan, énervé, a alors confié à Diana qu’il n’aimait pas” Martin Bashir et qu’il ne lui “faisait pas confiance“. Hélas, celle dont la mémoire est constamment célébrée n’a pas écouté les mises en garde.

Crédits photos : Bestimage

Source: Lire L’Article Complet