Charlotte Casiraghi, princesse glamour du Rocher

  • Une enfance à l’abris des regards
  • Entre journalisme et équitation
  • Ses engagements caritatifs
  • Charlotte Casiraghi et Dimitri Rassam

Avant de maîtriser la pose devant les photographes, Charlotte Casiraghi, passe tout son temps entre la pratique de l’équitation, dans les concours de sauts d’obstacles, et la réussite de ses études.

Une enfance à l’abris des regards

Née le 3 août 1986, Charlotte Casiraghi est la petite-fille de Grace Kelly, et la fille unique de la princesse Caroline de Monaco et de l’industriel italien Stefano Casiraghi. Issue de la famille royale monégasque, elle se retrouve très jeune au coeur de l’agitation médiatique, surtout à la suite d’un drame survenue l’année de ses 4 ans.

Son père décède dans un accident lors du championnat du monde d’offshore classe I, la Formule 1 des eaux, le 3 octobre 1990. Huit ans après le décès de Grace Kelly dans un accident de voiture, sa mère préfère quitter Monaco, loin de l’attention de la presse. La famille quitte la principauté pour s’installer à Paris.

Charlotte Casiraghi grandit à l’abris des regards entre Saint-Rémy-de-Provence et Fontainebleau, avec ses frères Andrea et Pierre, ses demi-frères Ernst et Christian, et sa demi-sœur Alexandra. 

  • Le jour où Grace Kelly a rencontré le prince Rainier en marge du Festival de Cannes
  • Love Story : Grace Kelly et le prince Rainier

Entre journalisme et équitation

Très jeune, Charlotte Casiraghi se passionne pour l’équitation. Entre entraînements et compétitions, la cavalière concourt lors de grands rendez-vous, comme le Global Champions Tour en 2009 et 2010. Elle devient même l’ambassadrice de la marque Gucci pour sa ligne équestre.

Parlant couramment anglais et italien, la fille de la princesse Caroline de Monaco obtient la mention “Très Bien” au baccalauréat littéraire, avant de s’inscrire en classe préparatoire, pour tenter d’intégrer l’École Normale Supérieure.

Une licence de philosophie à la Sorbonne en poche en 2007, la fille de l’industriel italien fait un stage au sein de la rédaction du quotidien britannique The Independent à Londres. Elle effectue aussi un stage chez l’éditeur français Robert Laffont.

Chroniqueuse pour le magazine Above, pour lequel elle rédige plusieurs articles, elle lance ensuite son propre magazine : Ever Manifesto. Une revue consacrée à la mode écologique, qu’elle crée avec ses amies héritières Alexia Niedzielski et Elizabeth von Guttman.

Toujours dans le milieu artistique et rédactionnel, elle publie en février 2018 un ouvrage avec Robert Maggiori, son ancien professeur de philosophie, Archipel des passions.

Ses engagements caritatifs

En tant que membre de la famille royale, Charlotte Casiraghi est tenue de prendre part à des événements publics. Depuis plusieurs années, elle participe au Bal de la rose, qui a lieu tous les ans en mars. Créé en 1954 par la princesse Grace de Monaco, la soirée mondaine de Monte-Carlo permet de collecter des fonds pour la Fondation Princesse-Grace-de-Monaco.

Créée en 1964, le but de cette fondation est de “venir en aide aux personnes en difficulté et aux enfants défavorisés, développant pour se faire des actions humanitaires et philanthropiques”, peut-on lire sur le site officiel de Visit Monaco.

En 2013, elle s’est rendue à l’anniversaire de l’Association Mondiale des Amis de l’Enfance (AMADE) dont sa mère est la la présidente. C’est aussi à cette occasion qu’elle a affiché sa première grossesse.

Charlotte Casiraghi et Dimitri Rassam 

Après avoir fréquenté Alexander Dellal, propriétaire de la galerie londonienne 20 Hoxton Square, Charlotte Casiraghi se met en couple avec Gad Elmaleh à partir de 2011, jusqu’en 2015. Une relation très médiatisée. Ensemble, ils ont un petit garçon, Raphaël, qui naît en 2013. C’est le premier enfant de l’héritière monégasque, le deuxième pour l’humoriste. 

Le parrain et la marraine de leur enfant ne sont autres que le prince Albert et son épouse, Charlène de Monaco. Raphaël Elmaleh, qui commence déjà à avoir une certaine notoriété, a fait sa première sortie officielle avec la famille princière monégasque lors du jumping internationale de Monaco, le 3 juillet 2021.

Après sa séparation avec l’humoriste français, Charlotte Casiraghi se met en couple avec Lamberto Sanfelice, un réalisateur et scénariste italien, jusqu’en 2016.

Puis, c’est auprès de Dimitri Rassam que la petite-fille de Grace Kelly retrouve l’amour, en avril 2017. Fils de l’actrice Carole Bouquet, ce producteur est notamment connu pour son travail d’adaptation du conte Le Petit Prince dans un long-métrage d’animation sorti en 2015, salué par la critique.

En octobre 2018, le couple accueille un petit garçon, Balthazar. Le 1er juin 2019, ils se marient au palais princier de Monaco. La cérémonie civile s’est déroulée en petit comité, les parents étant entourés de leurs familles, dont le prince Albert, son épouse Charlène et leurs deux enfants Gabriella et Jacques.

À cette occasion, le palais avait dévoilé une photo inédite de la soirée sur Facebook, qui s’est déroulée à la villa La Vigie.

On y découvre l’une des deux tenues portées par Charlotte Casiraghi : une robe bustier Chanel, couleur blanc crème, avec un col coeur dévoilant ses épaules, un effet drapé à la taille, et une fente dévoilant ses jambes. Détail important : autour du cou, elle porte le collier que sa grand-mère Grace Kelly avait reçu en cadeau de mariage, en 1956.

  • Mariage princier: le clan Grimaldi réuni pour le mariage de Louis Ducruet et Marie Chevallier
  • Stéphanie de Monaco se confie sur la période difficile traversée après la mort de sa mère Grace Kelly

Source: Lire L’Article Complet