Charlene de Monaco marâtre ? Ce sale coup qu'elle a fait à Alexandre, le fils d'Albert !

Ce 2 septembre, dans les colonnes de Paris Match, Nicole Coste, l’ex du prince Albert, balance sur Charlene…


A son arrivée sur le Rocher, Charlene Wittstock a longtemps nagé dans des courants glaciales. La nageuse sudafricaine devenue princesse consort a confié à une amie “Monaco est un village peuplé de requins et de vipères“. Et elle aurait elle aussi joué sa part, comme le dénonce aujourd’hui une certaine Nicole Coste dans les colonnes de Paris Match.

Charlene de Monaco, une belle-mère vache ?

Ex hôtesse de l’air, l’ancienne compagne du prince Albert est aujourd’hui créatrice de mode. Et ele a décidé de livrer quelques secrets à nos confrères, pour les 18 ans de leur fils, Alexandre. A propos de lui, elle estime tout d’abord : “Continuer de dire ou d’écrire que notre fils est un enfant illégitime est incorrect et insultant“.

Elle profite également de cet interview pour régler ses comptes avec Charlene, à qui elle “n’aime pas” être comparée, dit-elle. Si aujourd’hui, elle assure que son fils “joue joyeusement” avec ses demi-frère et soeur, Jacques et Gabriella, les jumeaux princiers, Nicole Coste ne peut pas en dire autant de la belle-mère de son fils. Passe encore qu’entre femmes, elles n’aient pas réussi à faire en sorte de se supporter cordialement”, en toute”diplomatie”, Charlene de Monaco s’en serait pris à Alexandre.

Le sale coup qu’elle a fait à Alexandre

La maman du garçon raconte en effet :Pendant la période des fiançailles [en 2010], j’ai vécu des choses qui m’ont alertée et choquée. Elle a, par exemple, changé mon fils de chambre, profitant de l’absence de son père pour l’installer dans l’aile des employés. En tant que mère, je ne trouve pas de mots pour décrire ces agissements”.

Et pourtant, assure-t-elle, “Alexandre est né deux ans avant que ne commence l’idylle entre son père et Charlene en décembre 2005. Avant, ils s’étaient juste croisés. Il est faux de dire le contraire“. Depuis l’Afrique du Sud, où elle est encore retenue jusqu’à l’automne prochain, Charlene appréciera surement…

F.A

Source: Lire L’Article Complet