"C'était assez violent" : Jérémy Frérot revient sur la séparation rapide des Fréro Delavega

Dimanche 9 mai 2021, sur le plateau de Vivement dimanche, Jérémy Frérot s’est confié sur la difficulté pour lui d’encaisser l’annonce de son acolyte Flo Delavega de mettre fin à leur duo en 2017. Une séparation douloureuse dont il garde encore une certaine amertume.

  • Jérémy Frérot
  • Florian Delavega

Formé en 2011, et révélé au grand public dans The Voice, le groupe des Fréro Delavega, composé de Flo Delavega et Jérémy Frérot, s’est séparé en 2017. Après avoir sorti deux albums, le premier en 2014 certifié disque de diamant et le second triple disque de platine, les deux amis d’enfance ont décidé d’évoluer dans la musique en solo. Cette décision n’a pas été prise d’un accord mûrement réfléchi mais “du jour au lendemain”. “Du jour au lendemain, pour le monde extérieur… Pour moi qui le vivais, ça a été un long processus. (…) La période Fréro Delavega, j’étais très exposé, je ne vivais pas dans la nature donc c’était extrême”, a expliqué Flo Delavega dans l’émission Bel & bien, samedi 6 mars 2021, sur France 2. Un trop plein de lumière, de notoriété qui lui avait donné envie de s’éloigner : “Et c’est vrai qu’à chaque fois, je sentais cet appel de vouloir être en forêt, de vouloir être seul, d’être au calme, de méditer, de pouvoir respirer… Toutes ces choses que je n’avais pas le temps de faire”. Depuis quatre ans, Flo Delavega s’est installé en pleine nature comme il en rêvait. De son côté, Jérémy Frérot s’est marié à la nageuse Laure Manaudou. Les amoureux ont eu ensemble deux petits garçons.

Une annonce brutale

Flo Delavega et Jérémy Frérot vivent désormais très bien leurs carrières solo respectives et ils demeurent amis. Jérémy Frérot n’en garde pas moins une certaine amertume quant à la brutalité de l’annonce de séparation que lui a faite Flo Delavega il y a quatre ans. Invité de Vivement dimanche, dimanche 9 mai 2021, le jeune chanteur s’est souvenu du jour où son acolyte lui a dit qu’il voulait tout arrêter : “Sur une île en Amazonie, au Pérou. Il m’a expliqué qu’il voulait tout arrêter. Je m’en doutais mais je ne pensais pas que ça allait être aussi rapide“. Si l’annonce est si difficile à encaisser pour le chanteur à l’époque, c’est parce qu’il reste au duo un grand nombre de dates de concerts à assurer. “Il a annoncé ça avant une tournée de 25 dates de Zéniths. Cela a été assez violent. Il ne pouvait plus supporter tout ce chamboulement de vie, les projecteurs…”, a confié le chanteur interprète d’Un homme.

Source: Lire L’Article Complet