Cauchemar en cuisine : qui est Mallory Gabsi, l’acolyte de Philippe Etchebest ?

Ce lundi 4 janvier, Philippe Etchebest fait son grand retour dans retour dans Cauchemar en cuisine sur M6. L’occasion pour les téléspectateurs de (re)découvrir Mallory Gabsi, qui rejoint le chef étoilé dans le premier épisode de cette onzième saison.

A propos de

  1. Philippe Etchebest

Après avoir tiré la sonnette d’alarme sur l’avenir de la restauration en France, Philippe Etchebest a une nouvelle fois retroussé ses manches pour venir en aide aux restaurateurs dans le besoin dans Cauchemar en cuisine. Ce lundi 4 janvier, le Meilleur Ouvrier de France pourra compter sur l’aide de Mallory Gabsi, un jeune cuisinier pas totalement inconnu du grand public.

Du haut de ses 24 ans, le nouvel acolyte de Philipe Etchebest n’en est pas à son coup d’essai. En effet, le jeune homme, qui officiait jusqu’alors comme sous-chef au Sea Grill, un prestigieux restaurant à deux étoiles au guide Michelin situé à Bruxelles, s’est fait remarquer dans la dernière saison de Top Chef. Aujourd’hui, Mallory Gabsi, se réjouit de ce nouveau défi pour lequel M6 lui a donné carte blanche. “Etchebest m’a juste conseillé d’avoir le moral parce que certains font de la peine“, confie au Parisien celui pour qui il n’a pas été simple de “ranger le côté humain“.

https://www.instagram.com/p/CGfLYMEJq6S/

A post shared by Mallory Gabsi (@mallory_gabsi)

Mallory Gabsi à la rescousse des restaurateurs en détresse

D’ailleurs, et contrairement au chef doublement étoilé, le jeune belge n’a pas l’intention de hausser le ton face aux restaurateurs désespérés. “Je ne me voyais pas engueuler des gens. Philippe est irremplaçable et nos caractères sont différents. Même si en vrai, c’est une crème“, concède Mallory, bien décidé à conseiller les candidats, et ce, en dépit de son jeune âge. “C’est une question de confiance en soi“, assure-t-il. Et de conclure : “dans une émission comme ça, l’âge n’a pas d’importance. J’ai été sous-chef. La cuisine, c’est la transmission“.

Crédits photos : PATRICK BERNARD / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet