Caroline Margeridon, amoureuse : qui est son mystérieux compagnon ?

Visage emblématique de l’émission Affaire Conclue sur France 2, Caroline Margeridon a su convaincre le public avec son tempérament de feu. Très discrète sur sa vie amoureuse, l’acheteuse brocanteuse a accepté d’évoquer son histoire d’amour avec un certain Daniel.

  • Caroline Margeridon

La vie de couple sage et bien rangée ? Très peu pour elle ! Débarquée dans l’émission Affaire Conclue il y a maintenant deux ans, Caroline Margeridon a su séduire les téléspectateurs de France 2 avec son tempérament basque des plus corsés. Et n’allez pas croire que la complice de Julien Cohen joue un rôle… elle est à la vie comme à la scène, toujours à deux mille pourcents ! Entre les petites remarques coquines et les coups de gueule sur les réseaux sociaux, Caroline Margeridon ne laisse aucune place au doute : personne ne parviendra à la changer… et c’est tant mieux. Cependant, la grande amie de Sophie Davant a toujours eu beaucoup de mal avec le schéma typique d’une vie amoureuse. Rapidement séparée du père de ses deux enfants, elle a préféré faire cavalier seul durant toutes ces années. Jusqu’à une certaine rencontre…

“J’y vais à contre-cœur et j’arrive… je tombe sur ce garçon”

C’est dans le podcast de Télé Loisirs, baptisé Parents d’abord, que l’acheteuse d’Affaire Conclue s’est livrée à quelques confidences. En effet, Caroline Margeridon a révélé qu’elle filait le parfait amour avec un homme installé en Suisse. Pourtant, le jour de leur rencontre, rien ne laissait présager un tel destin : “J’ai un ami, Daniel Lauclair, qui organise depuis 17 ans des concours de pétanque à Paris une fois par an. Je n’y vais jamais (…) Je ne sais pas pourquoi, là, je décide d’y aller, un peu à contrecoeur et des boulets au pied. En arrivant, je tombe sur ce garçon, je lui dis bonjour et je lui fais un câlin. Le mec me regarde et se dit : ‘Elle est bizarre, celle-là'”, explique-t-elle, encore amusée par cette anecdote. Les deux amis feront la fête toute la nuit, se séduiront et finiront par ne jamais se quitter.

“Je suis très tactile et lui ne l’est pas du tout. Au bout d’un an et demi, il est surpris parce qu’il m’attrape la main. On était le jour et la nuit. En plus, je croyais qu’il était homosexuel”, a-t-elle précisé. Cependant, la férue d’objets anciens refuse d’emménager avec son bellâtre : “Je n’ai jamais vécu avec un homme. On a toujours eu chacun des appartements différents. Il y a une chose qui tue le couple, c’est de se dire que, tous les jours, tu es obligée de rentrer et de rendre des comptes”, a-t-elle expliqué. Tomber amoureuse d’un Suisse à un concours de pétanque en plein Paris… C’est une sacrée “Affaire Conclue” !

Source: Lire L’Article Complet