Carla Bruni raconte avec humour sa “courte séparation” d’avec Nicolas Sarkozy

Dans une interview accordée au Madame Figaro, publiée jeudi 24 septembre 2020, la chanteuse Carla Bruni se livre sur ses chansons et son nouvel album, Quelque chose. L’artiste évoque notamment l’écriture d’un morceau sur une séparation d’avec son mari Nicolas Sarkozy.

  • Carla Bruni-Sarkozy
  • Nicolas Sarkozy
  • Giulia Sarkozy

Carla Bruni est de retour avec un album bien à elle, qui lui ressemble, rempli de chansons originales : Quelque chose. A l’occasion de sa sortie dans les bacs le 9 octobre 2020, l’artiste accepte de se confier sur sa carrière et sur sa vie privée, à la fois sentimentale et familiale, dans une interview accordée au Madame Figaro, publiée le 24 septembre 2020. Ainsi, en évoquant le thème de l’amour, toujours très présent dans ses chansons, Carla Bruni, qui s’est récemment confiée sur sa vision de la fidélité, se livre sur cette histoire avec l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy, qui dure depuis treize ans déjà. Elle évoque notamment l’écriture d’une chanson sur sa “séparation” d’avec son mari via le titre Les Séparés. Une séparation que l’on qualifierait davantage d’éloignement géographique et dont l’ex-première dame parle avec humour.

“Il m’a dit : ‘On dirait que je suis mort dans cette chanson’”

“Mon pauvre mari se tape chaque étape de mes chansons, il est le premier à les entendre”, raconte Carla Bruni. “Mais je n’ai plus besoin d’être déchirée pour écrire la déchirure, un rien me suffit. J’ai par exemple écrit Les Séparés lors d’une très courte séparation, mon mari n’était parti qu’une semaine. Est-ce parce que je suis de plus en plus sensible, est-ce là mon goût du romanesque ou mon goût italien du drame ? J’ai écrit comme s’il était parti depuis des mois !En écoutant le morceau, l’homme politique aurait été surpris par sa tournure tragique. Carla Bruni ajoute en plaisantant :Lorsqu’il est revenu, il m’a dit : ‘On dirait que je suis mort dans cette chanson. Mais tu dramatises, je t’ai appelée quatre fois par jour !’”

Le père de sa petite Giulia lui a également inspiré d’autres chansons, comme Le Garçon triste. “Plus sérieusement, la chanson la plus proche de mon mari, c’est sans aucun doute Le Garçon triste, glisse Carla Bruni. “Les gens disent de lui : ‘Il n’est pas du tout triste, il a tant d’énergie’. Mais je crois, moi, que les personnes qui vivent dans cette espèce d’énergie comme lui, dans cette espèce d’incandescence, toujours en action, toujours dans un mouvement, ne peuvent pas s’arrêter et s’approcher de leur tristesse en fait, car elle leur serait fatale. On ne les imagine jamais dans la tristesse, dans la mélancolie ou la nostalgie. On ne les voit jamais se pencher ou s’apitoyer sur eux-mêmes et, au contraire, on dirait qu’ils transforment toutes les tristesses en une envolée. C’est ainsi que j’ai écrit Le Garçon triste pour lui. C’est ce que je sens et ce que j’aime chez lui. Il est le contraire de ce qu’il semble être.” Et de conclure : “C’est très romantique ce que je viens de dire, non ?”

A lire aussi : Carla Bruni et Nicolas Sarkozy : comment leur fille Giulia fait face à la notoriété de ses parents

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet