"Capitaine Marleau" : quand Isabelle Balkany fustige la série de Corinne Masiero

Très agacée par la série Capitaine Marleau, Isabelle Balkany a poussé un énorme coup de gueule contre la fiction à succès de France 3 sur son compte Twitter, le 13 octobre 2020.

  • Corinne Masiero

Ils étaient 7,5 millions de téléspectateurs à suivre avec délectation les aventures du Capitaine Marleau, dans l’épisode inédit intitulé La reine des glaces, avec Sylvie Testud et Christophe Lambert. Une fiction diffusée sur France 3 en prime time, le mardi 13 octobre. Les truculentes répliques de Corine Masiero, qui incarne avec gourmandise ce gendarme fantasque depuis plus de cinq ans, ont à nouveau fait mouche. Enfin pas pour tout le monde. Isabelle Balkany, la femme de l’ex-maire de Levallois, récemment condamnés en appel pour blanchiment de fraude fiscale, a tenu à faire part de son mécontentement après avoir visionné cette fiction. En cause ? Le langage fleuri de son interprète principale.

La “sœur à”, le “fils à”, la “femme au”, toutes les deux phrases, c’est pitoyable !

Par pitié, pour arrêter le criminel, inutile de massacrer le Français… La “sœur à”, le “fils à”, la “femme au”, toutes les deux phrases, c’est pitoyable ! Un petit effort, les “plumes” ! […] Cela n’apporte rien, au contraire, au personnage pour lequel vous savez, par ailleurs écrire des formules très “ciselées” ! ” a-t-elle lancé très agacée envers celle qui a récemment été poursuivie par un fan dans un endroit improbable. Un sentiment que ne partagent pas les fans de la comédienne, eu égard au succès de la série.

D’ailleurs, le personnage de Capitaine Marleau ne plait pas qu’aux adultes, les enfants l’adorent aussi comme le confiait la compagne de Nicolas Grard à nos confrères de Télé7jours. “Au début, je pensais qu’on allait surtout être regardés par un public d’un certain âge et d’une certaine classe. En fait, à travers les messages que je reçois, je me rends compte qu’il y a autant d’hommes que de femmes, autant de personnes de plus de 50 balais que de gamins. Je reçois des dessins, des trucs comme ça. Il y a des ados aussi. […] Et puis c’est bien pour eux d’entendre des trucs dont ils n’ont pas l’habitude. Comme sur le féminisme, par exemple, auquel je me réfère par petites touches sans mes textes.” Reste à savoir ce qu’en pense Isabelle Balkany…

Par pitié, pour arrêter le criminel, inutile de massacrer le Français… La “sœur à”, le “fils à”, la “femme au”, toutes les deux phrases, c’est pitoyable ! Un petit effort, les “plumes” ! #CapitaineMarleau

Cela n’apporte rien, au contraire, au personnage pour lequel vous savez, par ailleurs écrire des formules très “ciselées” ! #CapitaineMarleau

A lire aussi : Marion Rousse : outrée par une caricature d’elle nue, la sportive pousse un gros coup de gueule

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet