Britney Spears droguée de force et mise sur écoute : son ancien garde du corps fait des révélations choc

Dimanche 18 juillet 2021, Fernando Flores, ancien garde du corps de Britney Spears, a témoigné dans les colonnes du Sun sur le quotidien de la chanteuse placée sous la tutelle de son père depuis treize ans. Des révélations choquantes qui pourraient l’aider à se libérer de son père…

  • Britney Spears

Un silence de treize ans qui prend fin. Britney Spears a décidé de s’exprimer enfin sur la tutelle qui lui a été imposée en 2008 alors qu’elle subissait de plein fouet les affres de la célébrité. Superstar à travers le monde, l’interprète de Baby one more time a été l’une des premières célébrités à vivre pleinement la violence d’être suivie constamment par des paparazzi et d’être jugée sur tous les aspects de sa vie, surtout ceux qui relevaient de sa vie privée. À l’époque, la star est en proie à des périodes de grande anxiété et craque. L’un des moments tristement mémorables de sa descente aux enfers est ce jour de 2007 où elle entre dans un salon de coiffure pour se raser la tête elle-même, devant une horde de paparrazi. Confiée à son père Jamie Spears, sa tutelle a pris le pas sur l’ensemble de sa vie. Le 23 juin 2021, alors qu’un tribunal de Los Angeles devait statuer sur la fin ou la reconduction de la tutelle de Britney Spears, la chanteuse a pris la parole pour livrer sa version de l’histoire. Son père l’aurait notamment forcée à se faire poser un stérilet et à prendre des contraceptions pour ne plus tomber enceinte alors qu’elle désirait avoir un troisième enfant. “Je veux juste reprendre le contrôle de ma vie, ça fait treize ans et ça suffit”, a-t-elle affirmé au tribunal.

Britney Spears décidée à se libérer de l’emprise de son père

Représentée par Matthew Rosengart, “l’avocat incontournable de l’élite d’Hollywood et des entreprises américaines “, Britney Spears espère retrouver sa liberté. Le témoignage de son ancien garde du corps devrait l’y aider. Fernando Flores a en effet affirmé dimanche 18 juillet 2021 auprès du Sun qu’il avait été témoin à plusieurs reprises de l’administration forcée d’un cocktail de médicaments. “C’était un cocktail à base de trois médicaments antipsychotiques et des pilules contraceptives. Elle passait d’un état sobre pour ensuite entrer dans un monde parallèle“, a expliqué le garde du corps, assurant que c’est le père de la chanteuse qui la forçait à accepter cette médication.

Jamie Spears aurait par ailleurs, selon Fernando Flores, mis sur écoute sa fille. Une manière de garder le contrôle sur elle et ses fréquentations qu’elle ne choisissait pas elle-même… “Si elle voulait quelque chose, elle devait demander la permission. Elle passait son temps devant la télévision ou faisait du sport. Quand elle était au plus bas, elle pleurait en écoutant It’s a man’s world de James Brown”. Lassé d’assister à une telle main mise sur la vie de l’artiste, le garde du corps a quitté son poste après huit mois de service.

Source: Lire L’Article Complet