Brigitte Bardot absente à son procès : ce certificat médical qui interroge

Brigitte Bardot a été représentée par son avocat, ce jeudi 27 mai, lors de son procès pour injure publique. Engagée pour la cause animale, l’ancienne actrice avait eu des propos très durs envers les chasseurs.

A propos de


  1. Brigitte Bardot

“Sous-hommes”, “trognes d’ivrognes”, “terroristes du monde animal”… Les propos de Brigitte Bardot contre les chasseurs n’ont pas plu aux principaux intéressés. Jugée pour injure publique, l’interprète de La madrague ne s’est pas présentée à l’audience au tribunal correctionnel d’Arras, ce jeudi 27 mai, relate La Voix du Nord. Pour se justifier, l’ancienne actrice de 86 ans a présenté un certificat médical, par l’intermédiaire de son avocat. Aucun détail n’a filtré sur la “raison médicale” empêchant “BB” de se présenter elle-même à son procès. La prévenue, déjà condamnée à cinq reprises, avait pourtant demandé le renvoi de l’affaire pour pouvoir assister à l’audience, “soucieuse de se défendre elle-même”, ajoute le journal nordiste.

Même en l’absence de Brigitte Bardot, l’affaire a été plaidée, en présence de son mari, Bernard d’Ormale. Le procureur a requis une amende de 6 000 euros, mettant en avant sa “persistance dans l’action délinquante”. La décision sera rendue le 29 juin, d’après l’AFP, dont se fait l’écho France Bleu. Grande défenseuse de la cause animale, l’ex-comédienne n’avait pas été tendre envers la fédération nationale des chasseurs, présidée par Willy Schraen. Sur le site de sa fondation, en octobre 2019, elle avait publié un éditorial au vitriol contre les amateurs de chasse. “Ces sous-hommes d’une abjecte lâcheté aux trognes d’ivrognes”, avait publiquement dénoncé l’activiste. Des propos qui ont donné lieu à une plainte pour injure publique, en janvier 2020, puis à une mise en examen de “BB” en octobre dernier.

Brigitte Bardot jugée pour des propos injurieux contre les chasseurs pic.twitter.com/omD0iH0XCP

Son combat contre la maltraitance animale

Recluse à Saint-Tropez, Brigitte Bardot a fait de la cause animale le combat de sa vie. Retirée des plateaux de tournage depuis les années 1980, l’ancienne muse de Serge Gainsbourg s’est engagée contre la chasse en enclos, à travers une tribune publiée par le Journal du Dimanche en mai dernier. À travers ce texte, la signataire a interpellé directement la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, évoquant ce type de chasse comme “une honte pour les hommes qui s’y adonnent et pour nos dirigeants qui laissent faire”. À de nombreuses reprises, Brigitte Bardot est sortie de son silence pour dénoncer l’inaction des pouvoirs publics vis-à-vis de la souffrance animale. Une bataille médiatique qui l’a mené à plusieurs reprises face aux tribunaux.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : JLPPA / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet