Bernard Tapie sort du silence après son cambriolage et révèle des détails glaçants

Mardi 6 avril 2021, Bernard Tapie est revenu, dans les colonnes de Libération, sur le cambriolage dont lui et sa femme Dominique ont été victimes dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril 2021.

  • Bernard Tapie

Bernard Tapie et son épouse Dominique ont vécu une terrible expérience durant le week-end de Pâques, dans la soirée du samedi 3 au dimanche 4 avril 2021. Vers minuit et demi, quatre hommes cagoulés sont entrés par effraction dans leur domicile situé à Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne, dans le but de les cambrioler. Présents sur place pendant le home jacking, Bernard et Dominique Tapie ont été ligotés avec des câbles électriques et frappés par les malfaiteurs, qui étaient à la recherche d’objets de valeur. Les quatre voleurs, qui ont réussi à s’introduire dans la maison par une fenêtre en déjouant les caméras de surveillance, n’ont pas trouvé le coffre fort qu’ils recherchaient (et qui n’a jamais existé), mais ont fini par dérober une Rolex, une bague, des boucles d’oreilles et des bracelets. Pendant le cambriolage, les mafrats ont été particulièrement violents envers Dominique Tapie, comme l’a expliqué son beau-fils Stéphane Tapie dans Touche pas à mon poste lundi 5 avril 2021 : “Ils la traînaient dans la maison par les cheveux en lui hurlant de montrer où était le coffre-fort qu’il n’y a malheureusement pas. Et à chaque fois qu’elle répondait ‘non’, elle en prenait une”.

L’ancien dirigeant de l’OM, qui souffre d’un double cancer de l’estomac, de l’œsophage et d’une tumeur au cerveau, a accepté de se confier dans une interview accordée à Libération jeudi 6 avril 2021. “Ils ont frappé ma femme à coups de poing dans la gueule, moi attaché sur une chaise. Elle criait. J’ai subi cet épisode comme si je recevais personnellement les coups”, s’est-il souvenu, encore sous le choc. Malgré les circonstances et son état de santé fragile, l’homme d’affaires de 78 ans, qui a reçu “un coup de matraque sur la tête”, n’a pas accepté de se rester à l’hôpital. Sa femme Dominque a quant à elle été hospitalisée à Fontainebleau, mais son état ne nécessitait pas de prise de charge plus sérieuse. Les époux Tapie se sont donc réfugiés dans leur logement parisien pour se remettre de leurs émotions.

Des hommes “casqués, cagoulés, bottés”

Les photos choc de leurs blessures, qui ont été diffusées dans les médias, ont choqué les Français. Avec le recul, Bernard Tapie a analysé la situation : “Ils étaient violents pour deux raisons : 1) ils étaient sûrement déçus de ce qu’ils ont pu dérober sur place, pas à la hauteur de leurs espérances 2) pour le simple plaisir de nous faire du mal”, a-t-il expliqué à Libération. Les quatre auteurs de cette attaque n’ont pas encore été retrouvés. Ils étaient “casqués, cagoulés, bottés”, selon Bernard Tapie qui les a trouvés “sacrément chevronnés”. “Ça aurait pu finir beaucoup plus mal”, a-t-il d’ailleurs affirmé.

Source: Lire L’Article Complet