Bernadette et Jacques Chirac : ce rituel auquel ils tenaient à Brégançon

Tous les présidents sont passés par le fort de Brégançon et tous y ont trouvé leurs habitudes. Certains rituels même, qui sont restés gravés chez les habitants des environs.

C’est la destination de vacances des présidents. Parfois presque imposée, notamment pour Emmanuel Macron et sa femme Brigitte, le Fort de Brégançon a souvent été le théâtre de scènes plutôt cocasses. Certains y ont ainsi trouvé un lieu de paix, où ils y ont eu leurs habitudes, devenues des traditions. Si la résidence d’État a parfois rendu les présidents malheureux, Jacques Chirac n’a, quant à lui, jamais souffert de ce lieu de villégiature.

En effet, celui qui avait été photographié nu sur le fort, a pu vivre des vacances heureuses, aux côtés de sa femme Bernadette. En vrai épicurien, l’ancien président de la République a toujours passé des vacances à sa façon. C’est pourquoi Jacques Chirac et Bernadette Chirac profitaient de ces moments de tranquillité pour aller à l’église et notamment à la messe dominicale à l’église Saint-Trophyme, à Bormes-les-Mimosas. Le père Didier Hascoët, 61 ans, aujourd’hui aumônier d’hôpital à Hyères, était à l’époque curé des lieux. “C’est lui qui a renoué avec le Fort de Brégançon. Quand il est arrivé, cela a été la surprise générale“, explique-t-il à Aleteia.

Chaleureux et simple

Très populaire, Jacques Chirac, toujours assis au deuxième rang, attirait les foules. “Ce que je trouvais drôle, c’est qu’il me remplissait mon église. Il était tellement populaire ! Avec lui, pardonnez-moi l’expression, mais on faisait carton plein à chaque fois“, s’est souvenu le père Hascoët. Si certains voyaient ces “bains de foule” comme une manière de faire de la comm’, le curé de l’époque n’est pourtant pas de cet avis. “Il ne donnait pas l’impression de se forcer : il était vraiment heureux au milieu des gens. Quand il vous serrait la main, vous étiez vraiment seul au monde avec lui “, a-t-il expliqué. Très chaleureux et très simple, voilà comment était le chef de l’État, qui, même un an après sa mort, reste toujours très apprécié des Français.

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet