#BalanceTonYouTubeur : une jeune femme porte plainte contre Norman Thavaud

Il y a quelques jours, le média Urbania révélait disposer de nouveaux éléments accablants pour Norman Thavaud. Le célèbre YouTubeur est en effet accusé d’avoir manipulé de jeunes femmes mineures afin que ces dernières lui envoient des photographies les présentant nues. Une jeune québécoise a d’ailleurs décidé de déposer plainte contre lui.

Norman fait des vidéos

Le 6 août 2018, c’est le plus populaire des YouTubeurs de l’Hexagone, Squeezie, qui publiait un message sur Twitter afin d’alerter ses abonnés sur la manipulation à laquelle se livraient certains de ses confrères vidéastes : « Les YouTubeurs (y compris ceux qui crient sur tous les toits qu’ils sont féministes) qui profitent de la vulnérabilité psychologique de jeunes abonnées pour obtenir des rapports sexuels on vous voit. La vérité finit toujours par éclater. Je ne vais pas porter d’accusations précipitées mais les concernés ne sont pas forcément ceux auxquels vous pensez. Je voulais dans un premier temps mettre un doigt sur ces pratiques et inciter les concernés à vite arrêter. Traiter ce sujet est complexe et nécessite du temps » avait-il posté sur Twitter. Il n’en fallait pas plus pour enflammer les réseaux sociaux et libérer la parole de plusieurs victimes. Ainsi, deux plaintes ont été déposé contre Experiment Boy, de son vrai nom Baptiste Mortier-Dumont, pour corruption de mineur, puis ce fut au tour d’Anthox Colaboy d’être accusé d’avoir harcelé sexuellement une mineure âgée de 15 ans. De nombreux soupçons s’étaient également portés sur Norman, avant que son ami Squeezie ne vienne à sa rescousse. Déjà accusé de racisme et de misogynie par la chanteuse Yseult, le jeune papa fait dorénavant l’objet d’une plainte déposée par une jeune québécoise de vingt ans, Maggie Desmarais.

« Plus tu grandis, plus tu es bien faite »

Au mois de juillet 2020, Maggie Desmarais publiait un long message sur Instagram dans lequel elle racontait comment Norman avait pris contact avec elle et en était venu à lui demander des photos dénudées quelques mois plus tard. Il avait trente ans, elle n’en avait que dix-sept. Elle y dévoilait notamment des captures d’écran sur lesquelles le YouTubeur lui écrivait des messages particulièrement explicites : « De plus en plus sexy toi », « Plus tu grandis, plus tu es bien faite », « Ohlala petite chérie, c’est beau tout ça ». Le jeudi 22 avril dernier, la jeune femme décidait de témoigner à visage découvert dans une vidéo mise en ligne par le média Urbania. Elle y détaille la manière dont Norman s’est de plus en plus montré insistant tout en expliquant le but de sa démarche : «  Je ne m’attends pas à grand chose de la justice, ce ne serait pas la première fois qu’un agresseur serait acquitté. Je sais qu’il y a des failles dans le système judiciaire. Mais j’ai quand même porté plainte, par principe. Et puis je veux que Norman assume enfin ce qu’il a fait. »

Le média a également partagé d’autres témoignages de jeunes femmes ayant été victimes des propositions indécentes du YouTubeur alors qu’elles n’étaient âgées que de seize ans. Contacté par Urbania, Norman n’a pas souhaité répondre publiquement à ce sujet mais son attachée de presse à confirmé au média qu’il avait bien échangé avec Maggie Desmarais tout en réfutant les demandes de photographies dénudées. L’enquête poursuit son cours. Rappelons cependant qu’en France, la corruption de mineurs est un délit grave qui est puni par la loi de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.

Les YouTubers (y compris ceux qui crient sur tous les toits qu’ils sont féministes) qui profitent de la vulnérabilité psychologique de jeunes abonnées pour obtenir des rapports sexuels on vous voit 👀 
La vérité finit toujours par éclater 🧠

https://www.instagram.com/p/CCZE7SLDuPY/

A post shared by MAGGIE 🦋 (@maggie_desmarais)

Source: Lire L’Article Complet