Anne Roumanoff : pourquoi la Covid-19 a gâché son opération de chirurgie esthétique

Dans une interview accordée à On refait la télé, diffusée sur RTL samedi 11 septembre 2021 et dévoilée en avant-première par Télé-Loisirs, Anne Roumanoff confie avoir eu recours à une liposuccion du ventre… avant de contracter le virus de la Covid-19. De quoi perturber les résultats escomptés…

  • Anne Roumanoff

Des confidences sans filtre. Anne Roumanoff était invitée dans le studio d’On refait la télé, dont l’émission sera diffusée sur RTL samedi 11 septembre 2021. Au cours de cet entretien dévoilé par Télé-Loisirs, l’humoriste de 55 ans a fait une révélation inattendue. “Vous avez rajeuni de 20 ans, et tout ça, sans chirurgie esthétique”, lui lance le co-animateur du programme, Éric Dussart. Et son invitée de répondre, contre toute attente : “Ah si, un peu, quand même ! Non mais là, au mois de mars, j’ai fait une liposuccion du ventre !” Et les jours qui ont suivi cette opération de chirurgie esthétique ne se sont pas déroulés tout à fait comme prévu. En effet, la comédienne a contracté le coronavirus peu de temps après…

Anne Roumanoff s’est fait opérer pendant le premier confinement. “Je me suis dit : ‘C’est le moment ou jamais.’ J’ai tout le temps du travail, alors que là je me suis dit : ‘Je vais le faire'”, raconte la mère de famille, avant de poursuivre : “Après, j’ai eu le Covid. J’ai eu une forme très légère, mais quand même, j’ai été couchée pendant une semaine.” En raison du coronavirus, la célèbre dame en rouge a dû s’armer de patience pour observer les résultats : “J’ai beaucoup mangé, j’avoue parce que j’étais très inquiète. Et je me suis dit : ‘Si jamais ça se passe mal il faut que j’aie des forces.’ Je me faisais livrer parce que c’était pendant le confinement. Je pensais que j’allais mourir et j’avais trouvé une adresse où ils faisaient du steak, en petits morceaux, et des frites”, a-t-elle relaté. Et de conclure avec humour : “Il y a eu un petit bilan après tout ça… J’avais grossi !”

“Ça fait très mal !”

Les douleurs post-opératoires se sont avérées particulièrement intenses. “Je n’avais pas du tout percuté que c’était une opération, hyper… Franchement, ça fait très très très mal ! Je préfère un régime et des abdos”, a confié Anne Roumanoff, hilare, avant d’ajouter : “Pendant une semaine, je me levais pour faire mon émission de radio puis je me recouchais.”

Source: Lire L’Article Complet