Anne-Claire Coudray marque sa différence avec Karine Baste-Régis : « Je n’arrive pas à comprendre »

Anne-Claire Coudray, la présentatrice des JT du week-end de TF1 suit attentivement les audiences, comme elle l’a déclaré au micro de Europe 1 ce mardi 16 février. Un comportement très différent de sa consoeur sur France 2, Karine Baste-Régis.

A propos de

  1. Anne-Claire Coudray

  2. Karine Baste-Régis

Deux camps s’affrontent. Présentatrice des JT du week-end sur TF1, Anne-Claire Coudray a accepté de répondre aux questions de Philippe Vandel sur Europe 1 ce mardi 16 février. L’occasion de mieux connaître la journaliste, qui a évoqué sa passion pour son métier et les coulisses trépidantes du journal télévisé. L’animateur a par la suite évoqué la délicate question des audiences, et fait savoir qu’il avait reçu la veille, Karine Baste-Régis, le joker d’Anne-Sophie Lapix sur France 2. Une journaliste au style très différent d’Anne-Claire Coudray, qui a confié ne pas regarder ses audiences.

“Je n’arrive pas à comprendre cela” a avoué avec franchise la journaliste de TF1, “on est un journal de grande écoute, on a envie de savoir ce que les gens pensent de notre journal, s’ils ont suivi, si ça leur a plu“. Si Anne-Claire Coudray garde un oeil sur les chiffres, elle ne semble pas non plus en faire une obsession. “Moi évidemment, je regarde les audiences tous les matins” a-t-elle fait savoir, avant de souligner néanmoins, “après, je passe vite à autre chose. Notre drame si je puis dire, c’est que l’on remet cette confiance en jeu tous les jours, et deux fois par jour, donc c’est vrai que l’on ne peut pas en profiter très longtemps.”

Une journaliste épanouie, une femme comblée

Et Anne-Claire Coudray peut être fière. Ses JT du week-end réalisent de très belles audiences sur TF1. Professionnellement épanouie, la journaliste est aussi une mère de famille comblée. Avec son compagnon Nicolas Vix, ils sont les heureux parents d’une petite fille prénommée Amalia.

Très secrète au sujet de sa vie privée, elle avait néanmoins accepté de faire quelques confidences en février 2020 sur Non Stop People. “Nicolas est mon compagnon depuis quelques années. On s’est rencontrés, on avait déjà tous les deux, je ne dirais pas un certain âge, mais moi j’étais proche de la quarantaine et lui de la cinquantaine” avait-elle confié avec sincérité, “c’est vrai que c’est très agréable de construire un couple quand on a déjà nos personnalités et nos espaces de liberté. Qu’on sait ce qu’on veut, mais aussi ce qu’on ne veut pas.” Une femme de caractère qui semble avoir trouvé le parfait équilibre.

Crédits photos : Capture TF1

Autour de

Source: Lire L’Article Complet