Allison Mack (Smallville) aperçue pour la première fois depuis son arrestation, ce comeback discret qui fait polémique

Allison Mack a été aperçue pour la première fois depuis son arrestation mais ce comeback ne plait clairement pas à tout le monde.

Mais que devient Allison Mack depuis qu’elle a été arrêtée pour avoir recruté des esclaves sexuelles au sein de la secte NXIVM ? Aux dernières nouvelles, l’actrice est assignée au domicile de ses parents en attendant de connaître sa peine de prison. Et pour passer le temps, la comédienne s’instruit. Comme vous pouvez le voir sur les captures d’écrans ci-dessous, l’interprète de Chloe dans Smallville a virtuellement participé à des cours de l’université de Californie à Berkeley. Un véritable choc pour les élèves qui sont mécontents que l’administration ait autorisé son inscription. Une étudiante s’est d’ailleurs emparée de son compte Reddit pour mettre en garde ses camarades sur la présence de la star : “Je n’ai pas envie de lancer une chasse aux sorcières mais c’est une figure publique et je pense que les gens devraient savoir qu’elle est là afin de ne pas partager d’informations personnelles avec une leadeuse d’une secte coupable de trafic sexuel.”

Here are multiple screencaps provided to me by a student wishing to remain anonymous. Allison Mack of the NXIVM sex trafficking cult was asked to no longer attend the video classes in person, but remains enrolled at UC Berkeley. pic.twitter.com/cytmS0VorY

Selon les révélations de plusieurs étudiants, Allison Mack qui avait tenté d’enrôler Emma Watson dans sa secte sexuelle, s’est inscrite à de nombreuses classes telles que “Genre, Sexe et Pouvoir” ainsi que “L’Histoire et la Pratique des droits de l’homme.” Très intéressée, la comédienne participait énormément durant les séances en visio avant de partir sous la pression des autres élèves : “Elle était dans mon cours pendant une semaine mais elle l’a volontairement quitté après l’indignation générale des étudiants qui ne se sentaient pas en sécurité de discuter de ces sujets avec quelqu’un qui marquait au fer d’autres femmes.” Contactés par le magazine Vice, l’actrice et son agent ont refusé tout commentaire sur ce comeback polémique. Même son de cloche pour le directeur d’UC Berkeley. Une situation qui ne l’empêche pourtant pas de poursuivre ses études. En effet, il semblerait que l’ancienne acolyte de Tom Welling soit toujours inscrite à l’université.

Source: Lire L’Article Complet