Alexia Mori : ce jour où elle a été victime d’une tentative d’enlèvement

Alexia Mori, candidate de Secret story 7, a révélé sur son compte Instagram, ce 28 novembre, qu’elle avait été victime d’une tentative d’enlèvement il y a des années. Alors qu’elle était en vacances avec ses parents, Alexia Mori, alors âgée de huit ans, a échappé au pire.

Un jour qui aurait pu faire basculer sa vie. Candidate de la septième saison de Secret story, Alexia Mori partage beaucoup de détails de sa vie avec ses abonnés sur les réseaux sociaux. Ce 28 novembre, alors qu’elle se prêtait au jeu des questions-réponses, l’ancienne candidate de télé-réalité devenue influenceuse a raconté “le pire jour” de sa vie. Une journée qui aurait tout changé. A l’époque, Alexia Mori est âgée de huit ans. La fillette se balade au souk avec ses parents alors qu’ils sont en voyage en Egypte.

L’affluence touristique mais aussi le bruit jouent alors un rôle central… La petite Alexia refusait de tenir la main de sa mère, et se perd très rapidement dans la foule. “On était dans un souk, je ne voulais pas donner la main à ma mère. Je marchais à côté d’elle, c’était bondé de monde“, a-t-elle révélé dans son récit.

“Je mets du temps à réaliser”

Repérée par un homme, la petite fille fait alors l’objet d’une tentative d’enlèvement. Un moment très angoissant dont elle semble se souvenir dans les moindres détails. “Et d’un coup, un homme arrive face à moi en marchant vite. Il m’attrape l’avant-bras et me tire. Ma mère ne me voit pas. Moi je marche à reculons, lui me tient le bras. Je mets du temps à réaliser que je me fais enlever“, a-t-elle raconté. Finalement, la peur a fait son travail ce jour-là. La petite fille panique et se rend compte qu’il y a quelque chose qui cloche. Elle décide de “donner un coup de pied dans le tibia” de son kidnappeur.

Pris de panique à son tour, l’homme la lâche et la laisse partir. Alexia Mori retrouve alors sa mère. Et ce qui est sûr, c’est qu’elle n’a plus jamais fait la même erreur. “Je peux vous dire qu’après ça, je n’ai plus râlé pour donner la main !” Tout est bien qui finit bien !

Source: Lire L’Article Complet