Affaire Olivier Duhamel : Camille Kouchner « surprise du déni » de sa mère Evelyne Pisier

Dans son livre La Familia grande, à paraître ce 7 janvier, Camille Kouchner accuse son ancien beau-père, Olivier Duhamel, d’avoir violé son frère jumeau quand il était adolescent. Elle dénonce également la réaction de sa mère, qui a préféré protéger son mari.

A propos de

  1. Camille Kouchner

  2. Olivier Duhamel

  3. Evelyne Pisier

Une sombre histoire de famille enfin révélée au grand jour. Dans son livre La Familia grande, qui sort dans les librairies ce jeudi 7 janvier, Camille Kouchner accuse Olivier Duhamel, son ancien beau-père, d’avoir abusé de son frère jumeau, renommé “Victor”, quand il avait 13 ans. Des viols, sous couvert d’inceste, perpétrés dans les années 1980 et qui auraient duré plusieurs années. Si frère et soeur ont longtemps gardé ce lourd secret, ils ont décidé de le révéler à leur entourage une fois adultes. Ils en ont ainsi fait part à leur frère aîné, Julien, puis leur mère, Evelyne Pisier, en 2008.

Cette dernière serait entrée dans une profonde colère, s’en prenant directement à ses enfants. Salauds ! vous avez tout balancé“, aurait-elle lâché, ivre de rage, selon des propos rapportés par Le Parisien ce 6 janvier. “Je hais votre perversité. Tout le monde maintenant va être au courant.” Une réaction qui a ébahi les jumeaux, comme le raconte Camille Kouchner, dans une interview accordée à L’Obs. “J’ai longtemps cru pouvoir m’en remettre aux adultes et à leur bon sens. J’ai été surprise par la violence de ma mère, de son déni. Cette violence m’a enfermée dans le silence, encore plus”, témoigne l’avocate.

A ses yeux, je me retrouvais responsable de tout

La fille de Bernard Kouchner dénonce les mécanismes à l’œuvre dans les affaires d’inceste. “C’est toujours la même histoire : on inverse les positions, les victimes deviennent les coupables, et les coupables des victimes. C’est l’effet du silence. Ma mère a joué de ça, dénonce-t-elle. “J’étais responsable de l’avoir trahie parce que j’aurais dû tout lui dire. J’étais responsable de ne pas avoir protégé mon frère. Mais j’étais responsable aussi d’avoir demandé à mon frère de lui parler, après de longues années… A ses yeux, je me retrouvais responsable de tout.”

Une réaction problématique à l’opposé de celle de sa tante, l’actrice Marie-France Pisier. Cette dernière aurait voulu à tout prix briser l’omerta, quitte à se brouiller avec sa soeur, Evelyne Pisier, dont elle était très proche. “Dès qu’elle a su pour Olivier, Marie-France a parlé à tout le monde. Elle voulait lui faire la peau“, a fait savoir Camille Kouchner au Monde. “Ma mère était très choquée que sa sœur ne protège pas d’abord ses enfants et que personne ne réagisse”, a souligné de son côté, la fille de Marie-France Pisier, Iris Funck-Brentano.

Bernard Kouchner, fou de rage

Bernard Kouchner n’a été quant à lui informé que dans le tournant des années 2010. Fou de rage, il aurait menacé de “péter la gueule” d’Olivier Duhamel. Mais sa fille l’en aurait empêché, son frère jumeau ne souhaitant plus évoquer le drame. L’ancien ministre des Affaires Etrangères, père absent et distant lors de leur adolescence, se serait lui aussi rangé du côté du silence. Après les révélations publiées dans Le Monde, il a souhaité apporter publiquement son soutien. J’admire le courage de ma fille Camille, a-t-il déclaré, dans un communiqué transmis par son avocate Maryline Lugosi et relayé par le quotidien national.

Crédits photos : SIPA

Source: Lire L’Article Complet