Pain de savon, gel ou huile de douche : quelle texture pour les peaux matures ?

Après 50 ans, les peaux délicates méritent un traitement particulier. Voici la routine d’hygiène idéale.

Restez informée

Elles ont subi des changements hormonaux, l’épreuve du temps et parfois un petit excès d’UV au fil des années. Plus délicates, les peaux matures “accusent réception de tout ce qu’on leur a fait subir depuis le plus jeune âge”, explique Dominique-Cyril Ruffinel, responsable formation de La Roche-Posay. De plus, avec le temps, les fibroblastes produisent moins de collagène. Résultat : la peau est moins tonique, moins élastique. À partir de 45 ans, les bouleversements hormonaux modifient également son aspect. Elle devient plus marquée, plus sèche et plus sensible. Afin de la préserver au maximum, le nettoyage est une étape essentielle qui nécessite une attention toute particulière.

“Le choix de la galénique se fait avant tout en fonction des préférences. Certaines femmes qui ont toujours utilisé un savon continuent de se laver avec”, souligne Dominique-Cyril Ruffinel. Cependant, étant donné la sensibilité des peaux matures, l’étape du nettoyage n’est pas à négliger. Parmi les nombreuses galéniques sur le marché, voici le trio gagnant.

Le savon solide ou le pain dermatologique

C’est une galénique que de nombreuses femmes apprécient encore. D’ailleurs, avec l’avènement de la cosmétique solide et sans eau, plus naturelle et plus écologique, les savons sont à nouveau sur le devant de la scène. Pour votre toilette, favorisez un pain dermatologique ou un savon qui contient des actifs hydratants et dont le pH se rapproche au plus près de celui de la peau (5,5). L’idée étant de préserver son film hydrolipidique et de rétablir sa douceur.
À zapper : le savon de Marseille dont le pH se situe entre 7 et 11. Il est parfait pour enlever les taches tenaces sur les vêtements mais il décape la peau.

L’huile de douche

Le lavage doit être un moment agréable, or l’huile glisse sur la peau et est facile à rincer. En plus d’être délicieusement sensorielle, elle a l’avantage de ne pas engendrer de friction ni d’agression sur la peau. Hydratantes, les huiles réconfortent les épidermes matures qui sont plus secs et sensibilisés, et y déposent un voile protecteur pour renforcer la fonction barrière de la peau.

Quel gel douche pour les peaux matures ?

Tout dépend de la formulation du gel douche. Une version crème, à la texture riche, va nourrir la peau et la nettoyer en douceur. Comme les peaux matures ont tendance à tirailler (parfois même à démanger), c’est une texture intéressante. Grâce à ses tensioactifs, elle ne décape pas l’épiderme et compense les effets desséchants du calcaire.
À zapper : Les formules bourrées de parfums ou qui moussent beaucoup. Cela signifie qu’il y a trop d’ingrédients indésirables pour la peau.

A lire aussi :

⋙ Beauté + 50 ans : nos astuces anti-grise mine

⋙ 10 mauvais réflexes beauté à éviter après 50 ans

⋙ Maquillage, coupe de cheveux… Comment cacher un double menton après 50 ans ?

Source: Lire L’Article Complet