Jean Dujardin : pourquoi l’acteur a-t-il subitement annulé sa venue au 20h de TF1 ?

J’Accuse, long-métrage de Roman Polanski inspiré de la célèbre affaire Dreyfus, sort au cinéma ce 13 novembre. Jean Dujardin qui devait venir faire la promotion du film au 20h de TF1 a brutalement annulé sa présence sur le plateau du journal…

C’est un film au casting cinq étoiles (Melvil Poupaud, Denis Podalydès Louis Garrel, Mathieu Amalric, Vincent Perez, Jean Dujardin) mis en scène par l’un des plus grands réalisateurs, Roman Polanski, qui crée aujourd’hui le malaise. Le film a été acclamé à la Mostra de Venise où il a remporté le Grand Prix du Jury. Ettout l’annonçait comme l’évènement cinématographique de l’année jusqu’à la prise de parole de Valentine Monnier qui a révélé il y a quelques jours qu’elle aurait été violée en 1975 – elle avait alors18 ans – par le réalisateur duBal des Vampireset deFrantic. “J’ai été violée par Roman Polanski. Je n’avais aucun lien avec lui, ni personnel, ni professionnel et le connaissais à peine.Il me frappa, roua de coups jusqu’à ma reddition puis me viola en me faisant subir toutes les vicissitudes.Je venais d’avoir 18 ans.”, a expliqué la photographe française.

Des révélations qui sèment trouble et panique dans la promotion du film

Dans le contexte tendu par les révélations de l’actrice Adèle Haenel sur le réalisateur Christophe Ruggia, l’annonce a fait l’effet d’une bombe.Surtout que ce n’est pas la première accusation pour le réalisateur. La réalisatrice Coline Serreau (La Crise) est montée au créneau évoquant même à demi mots dans les colonnes du Parisien le cas Polanskiet l’hommage qui lui avait été rendu à la cinémathèque en 2017. “Il y a eu une protestation contre une certaine rétrospective […] Si des gens protestent contre cette programmation, on les traite de demi-folles. On se croirait revenu dans les pires années du fascisme des années 1970 contre les femmes.”, avait-elle expliqué, écoeurée.

C’est donc dans cette ambiance explosive que le comédien Jean Dujardin qui incarne le lieutenant-colonel Picquart, le premier rôle dans le filmJ’Accuse a, – selon les informations du Parisien ce 9 novembre – annulé ce samedi sa venue sur le plateau du 20 heures de TF1 qui était prévue dimanche soir. Est-ce la peur des questions qui pourraient lui être posées ou une désolidarisation d’avec Roman Polanski qui a guidé l’interprète de The Artist ? On aura sans doute bientôt la réponse…

Source: Lire L’Article Complet