« Il faut oublier le 31 décembre ! » : le Pr. Gilles Pialoux tire la sonnette d’alarme

Avant même que Jean Castex ne s’exprime ce 10 décembre, le Pr. Gilles Pialoux avait déjà tiré la sonnette d’alarme quelques heures plus tôt. Invité de Jean-Jacques Bourdin dans la matinée, il a suggéré aux Français “d’oublier le 31 décembre” en raison de la situation sanitaire.

A propos de

  1. Jean Castex

Les nouvelles annonces faites par Jean Castex ont été une douche froide pour bon nombre de Français. Dans une conférence de presse qui s’est tenue ce jeudi 10 décembre, le Premier ministre a fait le point sur la situation sanitaire et a annoncé les mesures prises en vue des fêtes de fin d’années. Si les établissements culturels devraient rester fermés jusqu’au 7 janvier au moins, le gouvernement a également décidé de mettre en place un retour du couvre-feu, de 20h à 6h, à compter du 15 décembre. Si celui-ci ne sera pas appliqué le soir de Noël, il le sera en revanche pour le Nouvel an. La meilleure manière de célébrer 2021, c’est de faire attention, a expliqué Jean Castex. Dans la matinée, le Pr. Gilles Pialoux, régulièrement invité sur les plateaux de télévision, tirait déjà la sonnette d’alarme au sujet du réveillon de la Saint-Sylvestre.

Alors que Jean-Jacques Bourdin lui demandait si, selon lui, le couvre-feu pour le 31 décembre était “indispensable”, celui qui se fait surnommer “le Père Fouettard” a répondu en toute franchise : “Ah moi je crois que le 31, il faut l’oublier. Alors je sais, on va dire, Pialoux il nous sabre notre fête de fin d’année mais on est juste en train de protéger 2021, a-t-il estimé, avant d’ajouter : “Moi je pense que la personne avec qui il faut aller fêter le 31, c’est Margaret Keenan, la première vaccinée anglaise. C’est avec elle qu’il faut aller passer le réveillon”, a-t-il suggéré, précisant que c’était “une image” mais appelant les Français à la plus grande vigilance.

Covid-19: pour Gilles Pialoux, "le 31 décembre, il faut l'oublier" pic.twitter.com/Ay5jEZaI5L

Six adultes à table pour Noël, une décision “compliquée”

Au sujet du principe posé par Jean Castex d’une limite de six personnes adultes à table le soir de Noël, le Pr. Gilles Pialoux a admis que cette règle n’était pas toujours simple à appliquer : “Je l’applique, mais c’est compliqué dans les familles, y compris dans les familles des médecins.” Le chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Tenon a alors donné quelques recommandations : Il faut ne pas faire rentrer dans la cellule familiale les plus fragiles. Il faut aller les visiter un par un, mais ne pas sortir les personnes âgées des Ehpad pour Noël”, a-t-il déclarant, précisant qu’il s’agissait de “décisions individuelles.” Invité sur le plateau de C à vous ce jeudi 10 décembre, le Pr. Gilles Pialoux s’est dit plutôt satisfait des annonces du gouvernement : “Je ne voyais pas comment on pouvait s’en passer”, a-t-il estimé.

Crédits photos : Capture d’écran BFMTV

Source: Lire L’Article Complet