Demain nous appartient : Emma Smet a-t-elle réalisé la cascade où elle saute d’un pont ?

Emma Smet est au centre de la nouvelle intrigue de Demain nous appartient. La jeune comédienne a même tourné une scène dans laquelle on la voit se jeter d’un pont pour sauver un jeune homme suicidaire.

Emma Smet

Les téléspectateurs de Demain nous appartient n’ont pas le temps de souffler. Ce lundi 5 avril, les fans de la série de TF1 ont eu le droit à une toute nouvelle intrigue mettant en avant Sofia, incarnée par Emma Smet. Dans la série, la jeune fille aperçoit un jeune homme sur un pont, Quentin, qui fait une tentative de suicide en se jetant à l’eau. Sous le choc, la demoiselle a finalement pris son courage à deux mains et a sauté de plusieurs mètres de haut pour le sauver. Un geste héroïque et surtout très dangereux mais que le personnage de la fille de David Hallyday et Estelle Lefébure n’a pas mesuré. Dans cette scène de sauvetage, Emma Smet a donc donné de sa personne puisqu’on la voit ramener le corps du comédien Charles Crehange qu’elle a sauvé de la noyade.

“Pour des raisons d’assurance et de sécurité”

Mais Emma Smet a-t-elle réellement réalisé cette incroyable cascade ? L’actrice de 23 ans a confié à Télé Poche qu’elle ne s’était pas du tout mise en danger pour le tournage. “Mais j’aurais bien aimé”, a-t-elle confié. La jeune femme aurait d’autant plus rêvé de passer à l’action puisqu’elle a même suivi une formation pour éviter d’avoir des doublures : “Quand j’étais à Londres, je prenais des cours de théâtre et en parallèle, comme je voulais être cascadeuse, j’ai suivi un cursus particulier. C’est mon côté casse-cou. J’ai appris à porter les coups, à rouler sans me faire mal, à jouer les scènes de bagarre“.

Pas question cependant pour la production de Demain nous appartient de faire prendre des risques à ses comédiens. Mais Emma Smet a quand même dû se mouiller. “Pour des raisons d’assurance et de sécurité, il y avait deux cascadeurs pour jouer nos personnages mais il a fallu quand même qu’on se jette dans le canal pour finir la scène, a-t-elle expliqué. Les courants étaient très forts et l’eau ne dépassait pas neuf degrés (la scène a été tournée mi-février, ndlr) mais on l’a fait. Ce que les téléspectateurs ne verront pas, grâce au montage, c’est que c’est plutôt Charles qui m’a sauvée ! (rires) Honnêtement, je pensais que ça serait plus facile. Malgré tout, cela a été une très bonne expérience.” Une scène qu’elle n’est pas près d’oublier.

Source: Lire L’Article Complet