Christophe Castaner “arrogant” ? Il marche sur des œufs avec Elizabeth Martichoux !

Ce vendredi 8 avril, Christophe Castaner était l’invité d’Elizabeth Martichoux sur LCI. À 48h de l’élection présidentielle, le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale n’était pas « inquiet » à l’issue de ce scrutin, mais ne voulait pas paraître trop sûr de lui non plus…

« Arrogant » ou « fébrile » ? Entre ces deux adjectifs, Christophe Castaner oscille quant à l’image qu’il donne de lui et son parti politique en vue de l’élection présidentielle, qui se tient dans moins de deux jours en France. Invité sur le plateau de LCI ce vendredi 8 avril, le président du groupe La République en marche a marché sur des œufs face à Elizabeth Martichoux… « Si je vous dis « oui, tout va bien », je peux apparaître avec une forme d’arrogance ; et si j’assume la part de légitime doute qu’on peut avoir sur les résultats d’une élection, je pourrais paraître fébrile », a-t-il déclaré sur LCI.

Le député des ​​Alpes-de-Haute-Provence s’est tout de même dit pas « inquiet » quant à l’issue de cette élection présidentielle, renforçant : « Mon sentiment est que nos concitoyens sont des gens sérieux ». Ceux-ci « savent qu’on ne pourra pas confier la responsabilité de l’Armée ou de la diplomatie de notre pays à des gens qui sont alignés sur Vladimir Poutine », a affirmé Christophe Castaner face à Elizabeth Martichoux. Depuis l’invasion de la Russie en Ukraine le 24 février dernier, la gestion de ce conflit et les rapports de la France avec l’Europe sont devenus un point clé de tout candidat.

🔴🗣️ J-3 #Présidentielle2022 – "Mon sentiment est que nos concitoyens sont des gens sérieux, qui savent qu'on ne pourra pas confier la responsabilité de l'Armée ou de la diplomatie de notre pays à des gens qui sont alignés sur V. #Poutine" : @CCastaner à @EliMartichoux. pic.twitter.com/zN90Eyz8a2

Pas la première fois que Christophe Castaner évoque l’« arrogance »

Ce n’est pas la première fois que le président LREM à l’Assemblée nationale aborde le sujet de l’arrogance dans le cadre d’une élection présidentielle. Il y a tout juste un mois, Christophe Castaner avait repris le même terme, sur le plateau de Télématin, l’émission matinale de France 2. Le représentant politique y avait déclaré que « ce serait une forme d’arrogance » de penser que l’élection présidentielle était déjà gagnée d’avance par Emmanuel Macron. « Je répète depuis de longs mois que l’arrogance peut tuer alors que l’humilité jamais », avait solennellement déclaré Christophe Castaner, ajoutant que « la vie politique montre que rien n’est jamais écrit ».

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : LCI – screenshots

Autour de

Source: Lire L’Article Complet